Tous les livres critiqués sous: Amérique

Catherine CUSSET, L'Autre qu'on adorait

L’autre qu’on adorait

Thomas Bulot, professeur dans une haute école américaine, se suicide à 39 ans. Catherine, la narratrice, agrégé de lettres travaillant à Yale aux Etats-Unis, ami et ancienne amante de Thomas, raconte son parcours. Dans un récit en “tu”, l’auteure fait le récit d’une vie marquée par des échecs universitaires, des ruptures amoureuses et une inadaptation sociale liée à un caractère bipolaire. Un récit étonnant.

Patti SMITH, M Train

M Train

18 stations dans la vie de la chanteuse Patti SMITH. Autant d’escales le long d’un trajet qui nous mène de Greenwich Village jusqu’à la Guyane, en passant par Londres ou le Japon. Apparaissent des proches décédés ou des artistes aujourd’hui disparus qui comptent pour la chanteuse. On connaissait parmi ses mentors Rimbaud ou Verlaine, on voit aussi surgir Jean Gent, Bolano ou Frida Kahlo.
Ce voyage en train est une longue procession pour célébrer la mémoire d’artistes qu’elle vénère.

Joyce Carol OATES, Daddy love

Daddy love

Dans le parking d’un centre commercial à Libertyville, une maman lâche la main de son petit garçon entre deux rangées de voiture. Robbie Whitcomb, 5 ans, disparaît, enlevé par un mystérieux ravisseur. L’auteur des faits est un pédophile, manipulateur, prédicateur dans une église protestante.
On apprend la vie qui s’ensuit pour les personnages, au plus près des faits et de leurs pensées. Les manipulations du tortionnaire, les peurs de l’enfant, les blessures des parents. Six ans s’écoulent, et puis survient un fait nouveau. Ils ont retrouvé Robbie !

Joyce Carol Oates, Carthage

Carthage

Cressida Mayfield, jeune fille de 19 ans, disparaît durant l’été en 2005, dans les environs de Carthage, dans l’État de New-York. Cet événement va bouleverser la vie des personnes qui lui sont proches, à commencer par ses parents, sa sœur, mais aussi le caporal Brett Kincaid qui l’accompagnait avant sa disparition. Plus qu’une histoire policière, c’est un roman psychologique qui commence, par lequel Joyce Carol OATES fait le portrait d’une famille en déroute et d’une Amérique en faillite.

Richard Ford, Canada

Canada

Dell Parsons a 15 ans en 1960 dans le Montana. Il mène une vie banale et paisible en compagnie de ses parents et de sa sœur Berner. Mais, à quelques semaines de la rentrée scolaire qu’il attend fermement, la police arrête ses parents auteurs d’un hold-up qui a tourné au fiasco. Cet événement terrible laissent sa sœur et lui désemparés dans l’existence… La fin de l’innocence.

Laura Kasischke, Esprit d'hiver

Esprit d’hiver

Le jour de Noël, Holly et sa fille adoptive, Tatiana, attendent l’arrivée des invités prévus pour partager le repas. Mais la fête ne se passe pas comme prévu. Eric, le mari, est parti pour aller chercher ses parents à l’aéroport. D’autres personnes sont attendues, mais des chutes de neige importante rend les routes impraticables. Personne ne se joindra à la mère et sa fille, qui manifeste un comportement étrange. Crise d’adolescence? Origines familiales insoupçonnées? Le fantastique est parfois là où on ne l’attend pas…

Joyce Carol OATES, Petit oiseau du ciel

Petit oiseau du ciel

Une petite ville dans l’état de New-York est en émoi. Zoé Kruller, une jeune mère, belle femme, chanteuse à succès, meurt sauvagement assassinée. Les soupçons se portent vite sur son mari d’origine indienne. La police soupçonne aussi Eddy Diehl, son amant. Personne ne parvient à élucider ce meurtre crapuleux. Restent la suspicion, les terribles rancœurs, qui font des ravages dans la communauté de Sparta et dans la vie de deux jeunes enfants. Aaron, orphelin de sa mère, Krista Diehl, qui perd son père, injustement accusé.

Philip Roth, Némésis

Nemésis

Pendant l’été 1944, une épidémie de polio sévit dans la ville de Newarck aux États-Unis. C’est “La peste” revisitée, le roman d’Albert CAMUS transposé aux États-Unis, posant un terrible cas de conscience. Dieu serait responsable du mal? Bucky, jeune athlète dont la conscience ne le laisse plus tranquille, vivra dans sa chair le drame qui se déroule sous ses yeux, impuissant. La maladie s’inscrira dans le corps de l’ancien athlète supplicié.

Emmanuel Guibert, La guerre d'Alan

La guerre d’Alan

Emmanuel GUIBERT trace en images et en mots la vie d’un jeune Américaine enrôlé dans l’armée US. Il débarque en France en 1945 pour libérer l’Europe. Son parcours le mène en Allemagne dans les premières années d’après-guerre.
De nombreux portraits d’êtres humains fort attachants jalonnent le récit. Le dessin est épuré, elliptique, fulgurant de réalisme “idéalisé”, et s’accorde à merveille avec la simplicité du héros Alan, juste quelqu’un de bien.

Joyce Carol Oates, Le mystérieux Kidder

Le mystérieux Mr Kidder

Katya Spivak a 16 ans. A Bayhead Harbor, dans le New Jersey, elle est durant les vacances la garde de deux enfants en bas âge. Marcus Kidder, artiste dilettante de 68 ans, habite les quartiers chics de la cité balnéaire. Par surprise, il fait des avances à la jeune fille. Il lui donne de l’argent, lui demande de poser pour lui comme modèle; elle accepte. Tout oppose ces deux êtres : l’âge, la condition sociale, l’argent. C’est le mythe de la Jeune fille et la mort, revisité de main de maître.