Tous les livres critiqués sous: Nouveauté

Laurence Tardieu, Une vie à soi

Une vie à soi

En 2011, Laurence Tardieu découvre l’œuvre de la photographe Diane Arbus, morte suicidée. Quelque chose se passe lors de cette exposition: la découverte d’une sœur du malheur, la perception d’un reflet dans le miroir, la volonté de comprendre le mal-être, sans vouloir guérir ni résoudre.
La rencontre analogique entre deux artistes hypersensibles

Raymond DEPARDON, Pais-journal

Paris journal

Photographier la vie, tel est le précepte de Raymond Depardon. Avec pour prétexte Paris, la ville lumière en noir et blanc, où apparaissent des êtres humains, figurants anonymes dans un décor urbain très graphique. Lignes, panneaux, enseignes, feux scandent l’image, moment arrêté dans le cours de l’existence, où apparaît un homme ou une femme, révélant un bel humanisme.