Tous les livres critiqués sous: Art

Laurence Tardieu, Une vie à soi

Une vie à soi

En 2011, Laurence Tardieu découvre l’œuvre de la photographe Diane Arbus, morte suicidée. Quelque chose se passe lors de cette exposition: la découverte d’une sœur du malheur, la perception d’un reflet dans le miroir, la volonté de comprendre le mal-être, sans vouloir guérir ni résoudre.
La rencontre analogique entre deux artistes hypersensibles

Zoé VALDES, La femme qui pleure

La femme qui pleure

Zoé VALDES fait le portrait de Dora Mar. Cette femme a été pour le peintre Picasso la “femme qui pleure”, la modèle et la maîtresse de l’artiste. Elle a inspiré au peintre espagnol, durant une vie de couple difficile, de grandes toiles. Mais le grand maître se révèle dans le portrait que la romancière fait de lui, un homme odieux, un ogre qui se nourrit de sa compagne, avant de la délaisser, de la laisser détruite.

Siri Hustvedt, Un monde flamboyant

Un monde flamboyant

Harriet Burden est une artiste à New-York. Elle souffre du manque de considération pour ses œuvres. Pour déjouer les préjugés artistiques, elle mène un projet “Masquages”. Elle organise trois expositions en solo dans des galeries renommées avec des prête-noms masculins. Elle s’avance masquée et réussit son pari. Mais le piège se referme sur elle. Personne ne la croit quand elle révéle la supercherie. Qui est pris qui croyait prendre…

Détails d’Opalka

Opalka est un peintre polonais âgé de 34 ans. Il décide en 1965 de vouer sa vie au Temps, il y consacrera tout son temps! Il peint d’immenses tableaux remplis de nombres, depuis 1 jusqu’à … l’infini? Comme si la série ne s’arrête pas, sinon par la mort en 2011. Claudie GALLAY nous fait découvrir de manière sensible un artiste entier, hors du commun, très intéressant.