Tous les livres critiqués sous: Mélancolie

Dominique PASCAUD, Figurante

Figurante

Louise est une femme de chambre dans un hôtel en province. Dans son existence terne surgit l’inattendu. Un réalisateur de cinéma souhaite tourner un film dans l’établissement. Le vieil homme veut faire de Louise son actrice principale, puis se ravise. Un monde nouveau s’est ouvert devant la jeune femme, puis se ferme aussitôt. Mais plus rien ne sera comme avant.

Thomas GILBERT, Véneneuses

Vénéneuses

Interprétation psychédélique en cases et bulles d’un fait divers sordide : le suicide en commun de deux adolescentes, amies pour la vie… et la mort. En mal de vivre, en butte avec la société, délaissées ou violentées par des adultes irresponsables, les deux jeunes filles se jettent du haut d’un building. Un saut dans le vide, un saut de l’ange pour une bande dessinée intéressante.

Paul Auster, Excursions dans la vie interieure

Excursions dans la zone intérieure

Rapport de la vie intérieure d’un grand écrivain américain. Le récit est mélancolique. L’auteur rapporte de manière systématique les faits et gestes, pensées et idées de l’enfance, depuis l’âge de 6 ans jusqu’à 22 ans. Et il n’y a pas à rire : mélancolie prégnante, malaise sourd… Mais c’est à la naissance d’un grand écrivain que nous assistons dans ce rapport du passé.